Pourquoi utiliser PowerPivot ?

Bien souvent les utilisateurs d’Excel se demandent pourquoi utiliser PowerPivot.

Ce n’est pas tout !

Certains d’entre eux ont tendance à comparer cette fonctionnalité au fameux tableau croisé dynamique alors que les deux sont incomparables. Autrement dit, on ne peut s’attendre à remplacer un tableau croisé dynamique par PowerPivot.

Ci-dessous, nous vous proposons de mieux comprendre dans quel contexte utiliser l’un ou l’autre. Bonne découverte !

Utiliser PowerPivot : Qu’est-ce qu’un tableau croisé dynamique ?

Si vous n’avez pas encore suivi de formation à distance sur PowerPivot sur Excel, sachez qu’un tableau croisé dynamique est un outil du tableur Excel qui existe depuis 1993.

En d’autres termes, il est proposé depuis Excel 5.

De plus, c’est de loin le moyen le plus simple et le plus efficace pour un utilisateur d’analyser et de synthétiser les données qui proviennent d’une base. Pourquoi ? Parce que l’analyse de vos données se fait sans que vous ayez besoin de maîtriser Power BI ou le langage SQL. Le tableau croisé dynamique est tellement efficace que ses fonctionnalités basiques n’ont pas vraiment évoluées depuis 1993.

Alors, quel est le problème avec les tableaux croisés dynamiques et quel est le lien avec PowerPivot ?

Bonne question ! Vous avez certes la possibilité de générer un tableau croisé dynamique à partir d’une base de données Excel mais il y a un petit bémol.

Malheureusement, une base de données Excel ne peut dépasser les 1048576 lignes. Ce qui signifie que vous ne pouvez pas analyser et synthétiser plus de 1048576 lignes de données.

Certes, ce nombre de lignes semble beaucoup pour certains, mais quand on parle de bases de données, cela peut aller jusqu’à des centaines de millions d’enregistrements.

Bien entendu, Microsoft n’a pas tardé à proposer une solution aux utilisateurs du tableur d’Excel avec son complément PowerPivot !

Qu’est-ce que Powerpivot ?

PowerPivot est un complément Excel qui a été introduit pour la première fois dans la version 2010 du tableur.

Ce dernier vous permet d’importer, de fusionner et de préparer des données à partir de plusieurs de sources à la fois. Oubliez la limitation au niveau du nombre d’enregistrements à analyser car théoriquement, il n’y en a pas. N’est-ce pas merveilleux ?

Vous l’aurez compris, via PowerPivot vous pouvez importer de nombreux tableaux provenant de plusieurs sources différentes (SQL, Azure, Oracle, Excel, Access,…).

Par la suite, vous n’avez qu’à relier toutes ces données les unes aux autres. Cela signifie que vous pouvez créer un modèle de données contenant plusieurs enregistrements provenant de plusieurs sources et que vous pouvez les connecter les unes aux autres afin de les analyser dans un seul tableau croisé dynamique. Oui, un bon vieux tableau croisé dynamique ! Certes, vous avez plus de possibilités avec un tableau croisé dynamique généré à partir de PowerPivot, qu’un tableau croisé dynamique classique mais dans l’ensemble, l’analyse des données ne change pas.

Pour résumer, PowerPivot est un complément Excel qui vous permet de préparer et de fusionner vos données à partir de plusieurs sources. Autrement dit, il vous donne la possibilité de travailler avec le des centaines de millions de lignes de données que vous pourrez analyser via un tableau croisé dynamique.

Bref, c’est certain qu’apprendre à utiliser PowerPivot après une formation à distance sur les tableaux croisés dynamiques vous sera certainement très utile. En effet, la création d’une base de données demande à appliquer des bonnes pratiques fondamentale à la réussite de votre tableau. Cela vous permettra de mieux exploiter vos données.

Espérons que cela vous permet de mieux comprendre l’utilité de PowerPivot et comment il diffère d’un tableau croisé dynamique.

Retrouvez nos articles de la même catégorie :

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin

Laisser un commentaire

×

Panier