L’accompagnement humain dans les dispositifs en Digital Learning

Notre expérience dans le domaine de la formation à distance nous a amené à faire un constat qui se confirme de jour en jour : plus vous mettez du digital dans un projet, plus un accompagnement humain sera nécessaire., contrairement à ce que l’on pourrait croire !

Il faut arrêter de croire que la simple mise à disposition d’une interface quelle qu’elle soit, que celle-ci offre ou non des outils natifs de type envois de mails de relance à la connexion, badges de félicitation lors de la réalisation d’un exercice, gamification etc … est suffisante dans le succès de votre projet de formation.

Déceptions du côté apprenant, exaspération du côté service formation qui va se heurter à des apprenants démotivés, qui au moindre prétexte, décrocheront, ou a des accès non utilisés tout simplement. L’accompagnement est nécessaire et pour créer l’engagement d’un apprenant dans un dispositif en digital learning, voici quelques fondamentaux à retenir.

Vous souhaitez en savoir plus sur le service que nous proposons ? Contactez-nous via ce formulaire :

L’engagement de l’apprenant dans un dispositif en digital learning

Pour créer l’engagement à un dispositif en digital humain, l’accompagnement humain doit démarrer en amont de la formation. Je m’explique.

En plus du guide apprenant qui explique la philosophie du produit, son usage, ce que vous pouvez y trouver, des conseils etc, et quel que soit sa forme, vidéos, ebook … il est important de vérifier si votre apprenant s’est connecté, a bien accès à son interface et que tout l’aspect technique est opérationnel. Si l’accès n’est pas maîtrisé, l’apprenant décrochera. Trop compliqué ! Une personne doit nécessairement vérifier lors du lancement du projet que tous les apprenants se sont bien connectés une fois à la plateforme, et si ce n’est pas le cas, contacter cette personne pour comprendre le blocage, qui peut ne pas être un problème technique. Cette personne relais qui a une fonction tuteur doit être en capacité d’identifier les freins pour pouvoir débloquer la situation. Je reviendrai plus tard sur la notion des différents rôles nécessaires au bon déroulement du lancement d’un projet en digital learning.

Suffisant vous me direz ? pas tout à fait !

Après avoir validé l’accès de l’apprenant à sa plateforme, le tuteur doit proposer à chaque apprenant un rendez-vous de présentation à celle-ci, « une prise en main », pour susciter l’intérêt, le questionnement, l’interaction. C’est une phase qui demande du temps, la prise de rendez-vous tuteur/coach, le temps du rendez-vous lui-même, mais prendre un temps dans l’explication de cette plateforme est un vrai plus pour la suite du projet.

Cela peut aussi s’envisager sous forme de webconferencing, de webinar, d’atelier, toutes les formes sont bonnes pour mobiliser l’apprenant, faire la promotion et la valorisation de cette formation à distance !

Accompagner l’apprenant en amont a du sens, vous l’aurez compris, mais cela ne s’arrête pas là. Il faut continuer tout au long du parcours.

Après la phase de l’appropriation de l’outil, nous passons à la phase de maintien de l’engagement.

Chez Learnperfect, toutes ses phases sont abordées et étudiées selon vos besoins, lors de la mise en place d’un projet en digital learning.

La phase de maintien de l’engagement d’un apprenant durant tout la formation digitale se joue là également avec des interactions humaines.

Le formateur, en 1er bien sûr, pierre angulaire de la formation, va dispenser ce pour quoi l’apprenant est engagé, le sujet de la formation.

Il va sans dire que le formateur doit maîtriser son domaine de formation, être l’expert du sujet pour donner envie à l’autre d’apprendre, de s’approprier les connaissances, de les mobiliser pour développer ses compétences. Le formateur doit revenir sur les difficultés rencontrées de son apprenant, le féliciter, l’encourager, le remercier … tout en prenant une distance sur ses propres pratiques, sur son matériel pédagogique pour l’adapter à son interlocuteur, et en dehors de ses temps de formation avec le formateur, développer les interactions informelles. Celles-ci peuvent se faire de façon synchrone, ou asynchrone, tout dépend de ce que vous aurez défini au départ.

Rappel de ce qu’est une interaction formelle ou informelle.

Les interactions formelles sont des interventions planifiables sous différents supports tels que la planification d’un parcours ou la prise de rendez-vous. Les interactions informelles sont liées, quant à elles, à l’intervention du tuteur ou du coach qui ont la possibilité d’intervenir à tout moment lors d’un parcours alors que ce n’était pas prévu, dans l’objectif d’encourager et d’accompagner les apprenants.

En résumé, le formateur est le garant du sujet et de la plus-value qu’il peut apporter dans les explications qui sont traitées dans les parcours digitaux. Il peut s’occuper de toute la partie création des déroulés et de scénarii pédagogiques pour garantir que les messages et les objectifs que vous avez définis en amont dans les parcours, sont bien assimilés au fur et à mesure.

La fonction tuteur, abordée plus haut, est le facilitateur qui va permettre à l’apprenant à s’approprier l’outil, la plateforme, l’interface et le contenu, entre autres. Il est également à la disposition de l’apprenant pour l’aider, si ce dernier rencontre un quelconque problème et faire du support à l’utilisateur afin de répondre à certaines questions techniques. Je ne vais pas plus développer.

La fonction coach, qui peut être jouée par la même personne, tuteur/coach/formateur, quel savant mélange ! permet de garantir l’usage sur la durée de d’utilisation de ce dispositif en e-learning. Autrement dit, son rôle est central :  il doit intervenir dès qu’il y a un « décrochage » de la part d’un apprenant, en déclenchant des actions selon le type de problématique rencontré. Ces pertes d’engagement sont connues et font l’objet de scripts définis et à appliquer pour remobiliser l’apprenant. Motiver, encourager, féliciter, pour obtenir de l’apprenant un engagement total et une mobilisation complète dans l’apprentissage.

Retour en images d’une intervention lors du salon Learning technologie 2020

Créer des interactions humaines durant un parcours en digital learning est à aborder dans toute sa dimension avant le déploiement d’un projet. La technologie ne s’oppose pas à l’humain, bien au contraire, c’est un ensemble qui doit jouer de concert.

Vous souhaitez en savoir plus sur le service que nous proposons ? Contactez-nous via ce formulaire :

Retrouvez nos articles de la même catégorie :

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin

Laisser un commentaire

×

Panier